Publié le 24 mai 2021
Partager :

L’observance (degré de respect par le patient d’une prescription médicale) est indispensable pour assurer l’efficacité de son traitement.[1,2] Cette dernière peut être difficile à maintenir en cas de traitements longs et chroniques.[2] L’oubli, la lassitude, un sentiment de contraintes ou une efficacité non immédiate conduisent certains patients à ne pas respecter leur traitement, entrainant un risque de mauvais contrôle des symptômes de la maladie traitée. [2]

Pour faciliter le suivi de son traitement, il existe aujourd’hui pour certaines pathologies chroniques ou types de médicaments, des services d’accompagnement par un professionnel de santé.
Ces services d’accompagnement ont pour objectif, en parlant avec un professionnel de santé, de mieux comprendre les enjeux, d’exprimer ses difficultés et de trouver des solutions pour faciliter l’observance de son traitement.

 

Il existe aujourd’hui deux types d’accompagnements :

  1. Les entretiens pharmaceutiques

Pour aider certains patients dans la mise en place et le suivi régulier de leur traitement, le pharmacien, professionnel de santé de proximité, peut leur proposer un accompagnement personnalisé par le biais d’entretiens individuels et confidentiels réalisés dans un espace dédié et à l’écart.

Ces dispositifs d’accompagnement sont réservés à des pathologies ou médicaments spécifiques, fixés par l’Assurance maladie. Ils s’adressent aux :

  • Patients sous traitements chroniques par anticoagulants oraux ;[3]
  • Patients sous traitements chroniques par corticoïde inhalés pour l’asthme ; [3]
  • Patients âgés polymédiqués pour le bilan partagé de médication ; [3]
  • Patients sous traitement anticancéreux par voie orale. [3]

Les entretiens au nombre minimum de 2 par an sont construits selon des protocoles définis par l’assurance maladie.[3]

Ces rencontres permettent un moment de discussion et d’échange entre le patient et son pharmacien afin :

  • De s’assurer de la bonne compréhension de la pathologie et du traitement. [3]
  • D’identifier les difficultés de la vie quotidienne et de recevoir des conseils pour y remédier. [3]
  • De rappeler les contre-indications et les mésusages. [3]
  • De veiller au bon suivi du traitement. [3]

Le pharmacien peut également, si le patient donne son accord, être en relation avec son médecin pour l’informer de l’avancée des entretiens.

 

  1. Le service Assurance Maladie SOPHIA pour les patients diabétiques et asthmatiques [4,5]

L’assurance maladie a mis en place deux programmes d’accompagnement pour les patients souffrant de diabète et les patients asthmatiques. L’objectif, comme pour les entretiens pharmaceutiques, est d’aider le patient à mieux comprendre sa maladie, à agir au quotidien pour sa santé et de répondre à ses difficultés.

Ces services à distance proposent une action en 3 points :

  • L’envoi au domicile d’informations pour mieux comprendre son asthme ou son diabète (brochures et e-news spécifiques)[4,5]
  • Des infirmiers-conseillers en santé pour répondre aux questions, évaluer les besoins et les difficultés par rapport à la maladie et proposer un suivi si la maladie a un impact sur le quotidien du patient.[4,5]
  • Un site de coaching en ligne accessible 24h/24 avec un accès sécurisé pour saisir et suivre ses données de santé, ses rendez-vous médicaux, et poser des questions par écrit aux infirmiers-conseillers en santé. [4,5]

 

 

 

N°PO8613 – 02/21

 

 

Sources :

[1,] Leem. Les 100 questions O64. 2015. Disponible sur https://www.leem.org/sites/default/files/2018-02/Leem_100Questions.pdf. Consulté le 01/03/21.

[2] Les risques liés à une mauvaise observance thérapeutique. https://www.rfcrpv.fr/risques-lies-a-mauvaise-observance-therapeutique/ Consulté le le 01/03/21.

[3] Ameli.fr. Accompagnement des patients chroniques. Disponible sur https://www.ameli.fr/mayenne/pharmacien/exercice-professionnel/services-patients/accompagnement-patients-chroniques. Consulté le 01/03/21.

[4] Service Sophia pour les personnes asthmatiques. Disponible sur https://www.ameli.fr/mayenne/assure/sante/assurance-maladie/service-sophia-pour-les-personnes-asthmatiques/le-service-sophia-asthme-en-pratique. Consulté le 01/03/21.

[5] Service Sophia pour les personnes diabétiques. Disponible sur https://www.ameli.fr/mayenne/assure/sante/assurance-maladie/service-sophia-pour-les-personnes-diabetiques/le-service-sophia-diabete-en-pratique. Consulté le 01/03/21.

 

Sommaire


Sur le même sujet

1 juin 2021

Observance et cancer

Les chimiothérapies orales connaissent une forte croissance depuis les années 2000 en lien, notamment, avec le développement des thérapies ciblées. [1]

16 mai 2021

Observance et iatrogénie* chez les seniors

Les seniors âgés de plus de 75 ans sont souvent polypathologiques et de ce fait, prennent souvent plusieurs traitements en même temps. [1]

5 mai 2021

Inobservance causes et conséquences

L’observance thérapeutique est une notion large qui regroupe le respect de l’ensemble des recommandations et prescriptions de son médecin, dont notamment la prise médicamenteuse avec le respect des doses et des horaires, mais également les règles hygiéno-diététiques conseillées et le suivi médical (visites de contrôle). [1,2]

19 février 2021

Ma Bouteille : un dispositif éco-responsable pour favoriser l’observance

L’observance thérapeutique est définie comme la capacité à prendre correctement son traitement c’est-à-dire tel qu’il est prescrit par le médecin. [1] L'observance concerne la prise médicamenteuse – posologie, horaire, nombre de prises mais aussi l’application des règles hygièno-diététiques, le suivi médical et les visites de contrôles.[1]